Haut de page
 

Homer est là où n'est pas l'art

Saison 29 - Episode 12
Code : XABF05 | N° : 630 | Durée : 21'20

< Episode précédentEpisode suivant >


Guide des épisodes

Dates de diffusion

18-03-2018 16-03-2019

Toutes les diffusions de cet épisode

Titres de l'épisode

Homer Is Where The Art Isn't
Manacek
M?vészi béna
Dove c'è Homer non c'è arte
El hogar es donde no está el arte
Homer Está Onde a Arte Não Está
Manacek
Taidetta taiteen tähden

Générique

Ecran-titre : Ecran-titre normal
Punition : Aucune
Gag du canapé :

Invités

Bill Harder (Manacek), Cecily Strong (Megan Matheson)

Plus d'infos

Ecrit par : Kevin Curran
Réalisé par : Timothy Bailey

Notes

Cet épisode est dédié à Stephen Hawking qui est décédé quelques jours avants la diffusion de l'épisode.

L'anecdote du jour

26/03/2019
Une histoire fumeuse (s19) est le dernier épisode auquel Michel Modo a participé en VF, décédé quelques jours après.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

La peur du clown
À cause de la peur des clowns qui s'installe à Springfield, Krusty se lancera dans une nouvelle carrière.
30/03 à 21h00 (W9)
Une bonne lecture ne reste pas impunie
Marge achète à Lisa un livre qu'elle adorait étant enfant, mais il lui apparaît aujourd'hui politiquement incorrect.
30/03 à 21h30 (W9)
Punaise !
Moe tentera de retisser les liens avec son père Morty, qu'il n'a pas vu depuis des années.
30/03 à 21h55 (W9)

La vidéo du moment


Derniers commentaires

regismo | J'ai toujours fait comme ça ici. ^^ (Parlons Simpson #54 Top 20 des scènées coupées)

DarpaSaly69 | On parle de soi à la 3ème personne ? Régis et The Reg sont 2 personnes différentes ? (X-Files Song) (Parlons Simpson #54 Top 20 des scènées coupées)

alexandreleblanc | Merci, je vais modifier ça. Parfois en "québécois" tout semble correcte, mais pour vous ça ne fait p (30x15 - 101 Mitigations)

DarpaSaly69 | Petite correction : "poursuivre Homer en cour" c'est pas français. "poursuivre Homer en justice" est (30x15 - 101 Mitigations)

Season30TheSimpson | Je trouve que l'audience de "The clown stays in the picture" est vraiment très bonne, je crois que ça (30x13 I'm dancing as fat as I can - 30x14 The clown stays in the picture)

Homer est là où n'est pas l'art

Cet épisode sera diffusé le 31 mars à 00h05 sur

Lors d'une enchère, la milliardaire Megan Matheson remporte une peinture et Homer va tenter de la voler, n'ayant pas le budget nécessaire pour offrir plus haut. La sécurité intervient et l'oeuvre d'art est placée dans un coffre-fort jusqu'à sa livraison le lendemain. Cependant, lorsque la boîte arrive chez madame Matheson, elle est complètement vide. Un détective privé nommé Manacek sera tenu responsable de résoudre cette enquête. Les principaux suspects sont Homer et M. Burns étant donné qu'ils sont les deux seuls à avoir misé sur la peinture, mais aussi Megan qui avait assuré la peinture avant de la recevoir. Après avoir intérogé tous les suspects, Manacek est très suspicieux vis à vis Homer. Marge tentera donc de convaincre le détective que son mari est innocent et il sera invité à venir manger chez les Simpsons. Chacun leur tour, les membres de la famille vont expliquer à Manacek comment Homer est devenu obsédé par la peinture. Par contre, Homer est-il vraiment coupable de ce vol?



Références

Aucune référence connue pour cet épisode

Ajouter une référence


Musiques de l'épisode

Aucune musique connue pour cet épisode

Ajouter une musique

Cartes promotionnelles




Captures d'écran






Voir les 253 captures d'écran de cet épisode



Critiques de l'épisode

Note moyenne : 11 (classé 545ème sur 655)
Voir le classement complet des épisodes

Pour donner votre avis, vous devez vous connecter ou vous inscrire au site
alexandreleblanc (The Simpsons Park) | 19/03/2018 à 03h55 | 10/20

Je dois d'abord dire que l'épisode est vraiment super bien présenté et j'ai adoré la petite intro et outro, ça donne vraiment un style à l'épisode. Au début, on se retrouve au beau milieu de l'histoire ce qui m'a causé beaucoup d'incompréhensions. Il faut simplement pas se poser de questions et se dire qu'on aura une réponse à toutes nos questions plus tard au courant de l'épisode. Pour une fois, les guests sont biens utiles et j'ai adoré le personnage de Manacek, détective polonais accro au sexe qui essaie de se faire toutes les femmes. Il n'y a pas trop de gags, mais il y en a quand même quelques uns qui m'ont fait rire comme quand Lisa demande à Manacek il croit qu'il se trouve en quelle année. Sinon, le scénario se suit bien malgré une fin complètement absurde, même si c'est voulu. J'ai quand même vraiment ris, surtout au tour de M. Burns, mais j'aurais tout de même préféré une bonne fin surprenante et assez logique. Il y aurait place à l'amélioration, mais ça reste tout de même acceptable comme épisode. 10/20
Ilevan | 30/01/2019 à 18h28 | 9/20

Je ne suis pas vraiment d'accord, ça me rappelle plein de trucs déjà vus. Ca suce pas mal des épisodes à succès de l'âge d'or (que ce soit pour le côté enquête ou pour le côté artistique perché) Après ça peut faire un épisode convenable et là.... oui et non. Manacek est assez bizarre, surtout quand comme moi on n'a pas la référence et globalement je l'ai trouvé bien plus cringe que drôle. L'histoire quand à elle est malheureusement assez convenue, avec un twist téléphoné à des kilomètres mais avec des scènes au style très particulier qui donnent un charme à l'épisode. L'enquête semblait se poser en point principal de l'épisode mais c'est finalement peu intéressant et trop rushé Du coup je sais pas... rien ne se démarque en bon, deux trois trucs se démarquent en mauvais. Mais l'épisode a une ambiance bien à lui pas trop déplaisante. Je vais me caler sur mes notes sur Gone Boy et Springfield Splendor, mais pas pour les mêmes raisons
Dr. Nick | 30/03/2018 à 18h48 | 11/20

Je suis assez partagé pour cet épisode, déjà le personnage de Manaceck que je trouve un peu plus lourd que drôle (j'imagine que ne pas avoir la référence n'aide pas), ensuite pour le rythme assez mou (les transitions sont chouettes mais trop longues), et pour l'enquête, je veux dire d'habitude j'aime beaucoup les enquêtes dans la série mais là ça coince parce que c'est mal exploité, on passe trop de temps sur Homer et son amour pour le tableau (pour une chute nulle, "Vous êtes trop stupide pour voler le tableau", merci du temps perdu pour rien) et pas assez sur le côté interrogatoire. Mais j'apprécie l'ambiance dans cet épisode, un truc qui se dégage du choix de style et qui fonctionne bien par moments, et puis ça reste un épisode pas déplaisant, avec quelques bons gags (le running gag "I like you Manaceck", Burns et son flingue). C'est tout simplement inégal.
quirat simpson | 09/05/2018 à 12h58 | 16/20

Très bon épisode écrit par un auteur mort : Kevin Curran (génie absolu) est mort deux ans après la diffusion de cet épisode. Enfin bref, je trouve que c'est, contrairement aux autres, un très bon épisode, excellent pastiche des séries des années 70. Ce que je trouve très fort, c'est que c'est un des seul épisode de la série parodiant du début à la fin quelque chose qui arrive à avoir une intrique intéressante, une réalisation géniale avec des images et des plans incroyables tout en restant très drôle : le "I love you Manaceck", Homer qui se dit DJ, Homer et son "transgenre" ou encore la réapparition de Eddie, qui avait été oublié. Un grand bravo à ce scénariste décédé (RIP).
marianne6969 | 18/04/2018 à 05h57 | 9/20

Un épisode atypique avec en vedette un détective sorti de nul part... On sent que les scénaristes ont cherché à innover un peu en apportant un style différent car au bout de 29 saison il est difficile de ne plus être dans la répétition mais l'histoire n'en devient pas bonne pour autant. Justement il manque ce petit quelque chose qui marque l'identité de la série dans cet épisode et cela se ressent. Le personnage principal est un peu lourdo avec toutes ses allusions et l'histoire traine en longueur avec quelques gags pas vraiment marrants. Bon point tout de même pour la fin qui est assez inattendue mais si j'avais deviné le coupable avant.
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2019 The Simpsons Park