Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

24/09/2018
Bien que les clips shows (les épisodes basés sur l'utilisation d'anciens extraits) soient peu nombreux (5 répartis entre les saisons 4 et 13) les premières saisons réutilisent fréquemment des petits morceaux d'autres épisodes par souci d'économie. Après la saison 7, cela deviendra plus rare.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Aucune diffusion à venir.

Derniers commentaires

MattMaster | (Lancement de la saison 27 le 06 octobre sur W9)

Totodu84 | Enfin !!! Vous savez si la saison 29 va être diffusée à la suite juste après ces deux saisons ? (Lancement de la saison 27 le 06 octobre sur W9)

Bali Balo | ENFIN !!!! Etant malvoyant, je ne peux pas regarder les épisodes en VOST donc les épisodes qui... (Lancement de la saison 27 le 06 octobre sur W9)

DarpaSaly69 | Je vis pour la saison 27 en VF. ENFIN ! (Lancement de la saison 27 le 06 octobre sur W9)

regismo | Non c'est Alex Borstein pour Family Guy. (Pas de nouvelle statuette pour la série aux Emmy)

Script : L'héritier de Burns

SEQ 1 – INT/JOUR Centrale nucléaire – Secteur 7G[Homer somnole à son poste]
Homer : Boulot pourri. Il se passe jamais rien de sympa ! [Une sirène se met à sonner, des ballons et des confettis à tomber du plafond, un homme et une femme s’approchent d’Homer]
Homme : Félicitations Homer Simpson ! Vous venez de gagner à la tombola des employés !
Homer : Wouh ! Qu’est-ce que j’ai gagné ?
Homme : Le droit de jouer les ramoneurs pendant toute une journée.
Homer : [Il réfléchit un peu] Wouhou !

SEQ 2 – EXT/JOUR Centrale nucléaire[Une grue transporte Homer, qui est enveloppé dans de la mousse, et se sert de lui comme d’une brosse de ramoneur pour nettoyer les cheminées de la centrale]
Homer : Ooow ! Aaaah ! [Il ressort de la cheminée et tousse] C’est pas terrible ça comme prix ! Enfin, c’est peut-être un sale boulot mais le patron là-haut il bosse encore plus dur, hé, hé ! [Le grutier le fait à nouveau rentrer dans la cheminée] Oooh !

SEQ 3 – INT/JOUR Centrale nucléaire – Salle de bain[Monsieur Burns est tranquillement en train de prendre un bain, en mangeant des chips, en fumant un cigare et en regardant à la télé Homer servir de brosse de ramoneur]
M. Burns : [soupir] Mon dieu ! Quand sera-t-il 5 heures ? [Smithers lui lave le dos avec une éponge] Attention Smithers, cette éponge a des coins vous savez !
Smithers : Je vais en chercher une ronde. [Il pose l’éponge sur le chapeau que Burns a sur la tête puis s’en va. Sous le poids de l’éponge, Burns s’enfonce dans l’eau]
M. Burns : A l’aide Smithers ! Je me noie ! Je me noie ! Aaaaah ! Ma vie... défile... devant... mes blup, blub, blup... yeux... [Il est complètement immergé. Il se revoit étant bébé. Une nourrice lui donne le biberon]
Burns bébé : [Il crache le lait qu’il a en bouche] T’es renvoyées ! [Il se revoit à l’âge de 20ans. Il est dans une rue et tire, avec un vieux pistolet, devant les pieds d’un homme]
Burns jeune : Danse ! Hé, hé, hé ! [Le pauvre homme se met à danser puis s’arrête. Burns recharge son pistolet puis tire à nouveau aux pieds de l’homme] Danse ! [Il danse. Il repense maintenant à un moment où un bateau déchargeait des fûts de déchets toxique dans la mer. Un bateau de Greenpeace arrive]
Hippie 1 : Oh c’est super ! On va enfin empêcher ces cochons d’industriels de déverser leurs déchets toxiques ! [Burns, déguisé en hippie a fait un trou dans le bateau de Greenpeace]
Hippie 2 : Oh non, notre bateau est en train de couler !
M. Burns : C’était moi pauvres idiots ! L’homme a qui vous avez fais confiance n’était pas Bob Dilan ! [Il jette sa guitare par dessus bord] Et pendant tout ce temps, je n’ai fumé que du tabac inoffensif. [Il plonge dans l’eau et actionne son gilet de sauvetage] Ha, ha, ha, ha !
[Smithers arrive dans la salle de bain. Burns est toujours dans l’eau]
Smithers : J’ai trouvé une peau de chamois, j’ai... [Terrifié] Aaaaaaaaaaaaaah ! Mon dieu ! Monsieur Burns est mort ! Ooooh ! Pourquoi les meilleurs meurent-ils toujours si jeune !? [Il pleur. Burns revient à lui et se met à étrangler Smithers]
M. Burns : [Énervé] Vous avez failli me tuer !
Smithers : [Étranglé par Burns] Je... vous en prie... vous allez prendre... arg !... froid !... Arg ! [Il laisse Burns l’étrangler mais lui met une serviette sur le dos]

SEQ 4 – INT/NUIT Manoir de Burns – Salon[Burns est assis dans un fauteuil devant la cheminée]
M. Burns : Smithers, vous vous rendez compte que si j’étais mort, il n’y aurait personne pour hériter de mes biens. A cause de mon emploi du temps et de mon sperme paresseux, je n’ai jamais pu procréer. Aujourd’hui, je n’ai personne à qui léguer mon énorme fortune. Personne !
Smithers : Hum, hum ! [Il toussote pour attirer son attention]
M. Burns : Vous Smithers ? Ho, ho, ho, ho ! Non mon ami ! J’ai prévu une bien meilleur récompense pour vous. [Il prend un petit cercueil qui se trouve dans une maquette de sa crypte] Quand je mourais, vous serez enterré vivant avec moi ! [Il ouvre le cercueil. On voit une figurine de Burns, mort et Smithers hurlant à l’aide dans un petit compartiment sous les pieds de Burns]
Smithers : [Pas ravi] Ah... chouette.

SEQ 5 – INT/JOUR Cinéma Aztec[Les Simpson et Abraham sont au cinéma. Le sigle THX apparaît à l’écran. Le son s’amplifie de plus en plus et est si fort que les gens doivent s’agripper à leur siège. Les lunettes de Hans Taupeman se brisent, les dents d’un homme se casse, le panneau Exit de la salle explose et même la tête d’un homme explose ! Quand le son s’abaisse, les gens son content]
Gens : Wouuuuuuh ! Ouaiiiis !
Abraham : Plus fort ! Montez le son ! [Monsieur Burns apparaît à l’écran dans un champ]
M. Burns : Bonjour, je suis Montgomery Burns.
Homer : Aaaaaah !
M. Burns : Alors voilà, je suis à la recherche d’un jeune héritier mâle à qui laisser ma fortune quand je mourrais. Mon immense, immense, immense fortune !... Immense ! [Les gens discutent entre eux dans la salle] Les auditions auront lieux demain dans mon théâtre. Et maintenant, la présentation de nos friandises... [Quelqu’un, hors chant de la caméra, lui dit quelque chose] Oh non ! Bon ben, si faut y aller... [Il se met à danser et à chanter] Quand vient l’heure de l’entracte, quand vient l’heure de l’entracte, quand vient l’heure de l’entracte, pour les bonnes choses on craque. [Des hommes déguiser en friandises viennent à coté de lui et danse]

SEQ 6 – INT/NUIT Manoir de M. Burns – Théâtre[Sur un panneau devant le manoir il est écrit : « Auditions pour l’héritier. Les autres vont se faire voir ». Les enfants et leurs parents attendent dans les coulisses pour pouvoir passer l’audition]
Wiggum : [A Ralph] Et souviens-toi des deux A : Articuler et appâter.
[Burns et Smithers sont assis sur les sièges du théâtre. Milhouse arrive sur scène]
Milhouse : Moi, je n’ai rien d’autre à vous offrir que mon amour.
M. Burns : J’avais précisé, pas d’enfants tarés !
Milhouse : Mais ma maman dis que je suis super.
M. Burns : Suivant ! [Milhouse s’en va. Nelson arrive]
Nelson : Files-moi ta fortune ou je t’écrabouille ta sale tronche ridée !
M. Burns : Ooooh, j’aime cette énergie. [A Smithers] Mettez-le dans les sélectionnés. [Au tour de Martin de passer l’audition. Il est habillé en conducteur de tram]
Martin : [Il chante] Clang, clang, clang fait le tramway ! Ding, ding, ding fait la cloche ! Sing, sing, sing fait mon violon... [Nelson arrive et lui donne un coup de poing dans le ventre]
M. Burns : Merci beaucoup. [A Smithers] Ajoutez-lui un point. [Lisa arrive]
Lisa : Hum, hum ! Je vous propose de ne pas prendre nécessairement un garçon pour héritier. Dans cette société phallocrate qui est la notre...
M. Burns : J’ignore se que signifie phallocrate, mais pas de fille ! [Milhouse est en coulisse, déguisé en fille]
Milhouse : Ben c’est fichu pour le plan B. [Toujours en coulisse, Bat se prépare à monter sur scène]
Homer : Attention Bart, t’es notre dernier espoir.
Bart : Ça m’embête. J’ai pas envie p’pa. En plus j’ai allumé un feu ce matin, faudrait que j’aille voir se qu’il devient.
Marge : Écoute, c’est pas le genre de choses que j’encouragerais en temps normal, mais tu serais pas obligé de vivre chez lui. Tu aurais son argent un jour, c’est tout. Et cet argent pourra assurer ton avenir. [Elle imagine que Bart reçoit son diplôme de l’université d’Harvard]
Homme : Toutes mes félicitations. Vous voila diplômé de l’école la plus chère, et cependant la meilleur qui soit. Bonne chance jeune homme. [Marge voit son fils recevoir son diplôme. Un homme s’approche d’elle]
Majors : Bonjour Marge, je suis Lee Majors. Voulez-vous partir avec moi ?
Marge : Mmmmh, oui ! [Il la prend dans ses bras et ils s’envolent] [Retour à la réalité] Il faut que j’arrête de fantasmer sur Lee Majors... Oh, encore une petite fois. [Elle ferme les yeux et repense à lui]
Homer : Tiens fiston, je t’ai écris se qu’il faut dire exactement. [Il lui donne des fiches] T’as juste à lire et c’est dans la poche. [Il le pousse sur scène]
Bart : Ouh !... [Il lit] Bonjour monsieur ... Kurns. J’ai besoin vachement argent tout de suite. Moi malade.
Homer : Hou ! Il lit le papier bien !
Bart : [Il lit] Alors prendez-moi s’il vous plaît. Monsieur Burns.
Homer : C’est Kurns, abruti !
Marge : Non, c’est Burns !
Homer : Non, c’est bon !
M. Burns : Il est encore pire que les autres ! Ça suffit, sortez tous ! [A Bart] Sauf toi. Fais un pas sur la gauche. [Bart fait se qu’il dit. Burns se lève et tourne et très grande manivelle, se qui fait descendre une botte au niveau des fesses de Bart. Il tourne ensuite une autre manivelle pour que la botte prenne de l’élan, puis il lâche la manivelle et la botte vient « botter » les fesses de Bart] Bart : Ouille !
M. Burns : Excellent !
Homer : Hou, hi, hi, hi, ha, ha, ha, ha, ha ! Il s’est prit un coup de botte ! En plein dans les fesses ! Ha, ha, ha !
Marge : Mmmmmmh !

SEQ 7 – EXT/NUIT Devant le manoir de M. Burns[Les Simpson s’en vont]
Marge : Moi j’ai l’impression que Lisa et Bart sont un peu contrarier. Y a pas quelque chose que t’aimerais leur dire ?
Homer : Oh si, bien sûr. Les enfants, vous avez tenter le coup et vous vous êtes planter en beauté ! Moralité : Faut jamais rien tenter... Hi, hi, hi ! En plein dans les fesses ! Hou, hou, c’était super ! [Ils s’en vont sauf Bart qui est très énervé]

SEQ 8 – INT/NUIT Manoir de M. Burns – Salon[Burns est assis dans un fauteuil, dépité]
M. Burns : C’est inutile. Je vais être obligé de tout laisser au comité de défense des œufs. L’œuf est beaucoup dénigré en ce moment à cause du cholestérol. [Une pierre brise une fenêtre et arrive aux pieds de Burns. Il la prend] Ooooh, regardez ! Un oiseau qui a été pétrifié et qui a perdu son sens de l’orientation.
Smithers : Je pense que c’est une pierre.
M. Burns : Nous verrons bien se qu’en dit le labo... [Une autre pierre brise l’une des vitres du salon. Burns et Smithers regardent à l’extérieur et voient que Bart lance des pierres dans les fenêtres du manoir] Aaaaaah ! Ce petit vaurien casse tous mes carreaux ! [Bart enroule un tuyau d’arrosage autour du cou de 4 statues et met ensuite le bout dans la voiture de Burns. Il tourne ensuite la valve pour que l’eau jaillisse. L’arrivée de l’eau dans le tuyau fait sauter les têtes des statues et inonde la voiture. Pour finir, Bart enlève le panneau : « Pas de quémandeur » qui est à la grille. Des représentant en profitent pour venir frapper à la porte du manoir] Hé, hé, hé, hé, hé ! Regardez Smithers. C’est la malveillance à l’état pur cet enfant. Il sera parfait pour téter mes légendaires mamelles. [Il ouvre la fenêtre] Eh, toi mon garçon, quel jour on est ?
Enfant : Aujourd’hui, euh... c’est le jour de Noël m’sieur.
M. Burns : C’est à lui que je parlais ! Toi, quel jour on est ? [Montrant Bart qui détruit une statue avec un maillet]
Bart : Hein ?
M. Burns : Je vais te dire quel jour on est. Aujourd’hui c’est le jour où tu deviens mon héritier !
Bart : Hein ? [Bart lance une pierre sur la tête de Smithers. Celui-ci s’écroule]
M. Burns : Hum, il me plaît bien.

SEQ 9 – INT/JOUR Maison des Simpson – Séjour[Les Simpson, Burns, des avocats et des journalistes se trouvent dans la salle de séjour]
M. Burns : Il vous suffit de signer ici et votre fils héritera un jour de tous mes biens.
Homer : [Il signe] Wouhou ! On est riche ! Bart, fais un saut jusqu’au manoir et ouvre toutes les fenêtres. Faut qu’on chasse l’odeur de vieillard avant d’emménager.
Lisa : Papa, monsieur Burns n’est pas encore mort !
Homer : Hein ?... Oh, c’est vrai. [A Burns] Alors j’ai l’impression que vous êtes en forme, hein ? Pas de problème cardiaque ou autre ?
M. Burns : Eh bien je...
Homer : Bouh !! [Burns ne bouge pas du tout. Par contre Abraham se tort de douleur]
Abraham : Ooooooaaaaaoooooooh !... Ça va.

SEQ 10 – INT/JOUR Maison des Simpson – Hall d’entrée[Les avocats et journalistes s’en vont. Burns s’apprête à faire de même]
M. Burns : [Triste] Maintenant que vous avez accepter de récolter les fruits de ma mort, je dois m’en retourner vers ma grande demeure déserte ou je vais errer en attendant l’inévitable tout seul. [Il s’en va]
Marge : Tu penses à se que je pense ?
Homer : Ouais, on va le pousser dans l’escalier.
Marge : Non ! [A Bart] Tu sais Bart, étant donné qu’il te laisse tout son argent, ça serait gentil de passer quelques temps chez lui.
Bart : Ben...
Marge : Alors chéri !
Bart : D’accord.
Homer : [déçu] Oooh ! Pourquoi il a le droit de faire ça, lui et que moi j’ai pas le droit de passer une nuit dans les buissons devant l’usine de charcuterie ?

SEQ 11 – INT/NUIT Manoir de M. Burns – Salle à manger[Burns et Bart sont à table]
M. Burns : Je sais très bien que les enfants me voient comme une sorte de croquemitaine , mais je ne suis pas le mauvais bougre... [Bart s’ennuie] Oooh ! Ton lait doit être froid. Je vais sonner la bonne. [Il appuie sur un bouton, une sorte de bracelets en acier sortent des accoudoirs du siège de Bart et l’attachent au fauteuil ainsi qu’un autre objet métallique se place devant la bouche de Bart pour l’empêcher de parler] Ho, ho ! Désolé. C’était pas le bon. [Il rappuie sur le bouton pour libérer Bart]
Bart : [Reprenant son souffle. Un peu apeuré] Je... J’aimerai bien rentrer chez moi.
M. Burns : Oooh, mais si tu restes tu pourras manger tout se que tu veux. Même des saladiers entier de gélatine. C’est fait avec de la corne, tu sais !
Bart : Tout se que je veux, hein ? D’accoooord ! Je veux une pizza... et je veux qu’elle soit livrée par Krusty le clown !
M. Burns : Hummmmm ! [Il regarde Smithers d’un air étrange]
[Plus tard, Krusty arrive dans la pièce, habillé en tennisman et avec une pizza à la main]
Krusty : Voici Krusty, le livreur de pizza ! Hé, hé, hé, hé, hé ! [Il donne la pizza à Bart puis se tourne vers Burns] Bon, où sont mes 400$ ?
Bart : Attendez ! Comment vous pouvez être ici alors que votre émission est en directe ?
Krusty à la télé : Ah, j’ai rediffusé une vieille émission. Personne s’en apercevra. [A la télé on voit Krusty qui jongle avec des balles. Une homme en coulisse lui donne une fiche. Krusty la lit] Oh, les enfants, gardez votre calme. Les îles Baldwin viennent d’être envahies. Je répète, les îles Baldwin viennent d’être envahies. [Il tire un cordon pour montrer où ce situent les îles sur une carte] Les îles en question se trouvent ici, au large des cotes de l’Argentine.
Krusty : [Déçu] Ooooooooh !

SEQ 12 – INT/NUIT Manoir de Burns – Salle de contrôle[Burns, Bart et Smithers entrent dans une pièce remplie de grand écrans de télévision]
M. Burns : Ceci est ma fierté et ma joie. J’ai fais installer des caméras cachées dans chaque foyers de Springfield. J’en ai eu l’idée en voyant le film « Sliver ». Quel délicieux passe-temps ! [Il allume ses écrans. On voit Wiggum dans son bain, Edna en train d’embrasser Jacques, le joueur de bowling, Maude qui mange de la glace et Lovejoy qui boit du vin. On voit aussi Moe devant son miroir]
Moe : [Énervé] C’est à moi que tu parles !? Y a personne d’autre ici, alors c’est forcement à moi... [En tendant le bras son revolver sort de sa manche et brise le miroir] Oooooh, c’était un miroir ancien !... Idiot ! [Sur un autre écran, Homer rentre dans sa salle de bain avec un pot de fleurs. Il s’assied sur les cabinets et commence à manger les fleurs qui se trouvent dedans]
Homer : [dégustant] Hummmmmm ! Hummmm ! C’est bon !...
Bart : Oooooh ! Ca explique son mystérieux voyage en Hollande !

SEQ 13 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salon TV[Les Simpson sont assis sur le canapé et écoutent Bart]
Bart : Et finalement j’ai trouvé ça génial. Il y a plein de trucs super dans la maison de monsieur Burns. Des labyrinthes, des fossés, un bain à remous et un puits sans fond.
Lisa : Sans fond, ça m’étonnerais, c’est impossible !
Bart : Ouais, enfin presque.

SEQ 14 – INT/NUIT Maison des Simpson – Salle à manger[Les Simpson sont en train de manger. Bart utilise sa cuillère comme une catapulte pour envoyer des petits pois sur Lisa]
Lisa : Eh ! Maman, Bart lance des petits pois !
Marge : Ne lance pas de petits pois à ta sœur !
Bart : Monsieur Burns il en lance à Smithers ! [Il en envoie encore un sur Lisa]
Lisa : Aïe ! Il était énorme celui-là !
Marge : Homer, dis quelque chose !
Homer : Bon d’accord ! Lisa, arrête de te mettre dans la trajectoire des petits pois de ton riche frère !
Marge : [Énervée] Mmmmh !
Bart : Beurk ! Un pain de viande, je déteste, ça me donne envie de gerber ! [Il donne son pain de viande à Petit Papa Noël]
Homer : Aaaaaah ! Non, c’était l’entame ! [Énervé] Ca suffit ! Être grossier avec ta famille c’est une chose, mais je resterais pas les bras croisés pendant que tu nourris un chien affamé ! Vas dans ta chambre !
Bart : [Énervé] Non ! Ras-le-bol de cette famille ! Monsieur Burns encourage mon coté destructeur. J’étouffe moi ici, t’entend !
Homer : [Énervé] Bart, tu vas obéir !
Bart : Oh, toi vas manger des fleurs ! [Il lui jette des fleurs à la figure]
Homer : [honteux] Houuu ! Mon secret honteux ! [Bart sort de la maison]

SEQ 15 – EXT/NUIT Devant le manoir de M. Burns[Bart va à vélo jusqu’au manoir de Burns. Celui-ci voit, par la fenêtre, son futur héritier arriver]
M. Burns : [A Smithers] Mon plan a marché à la perfection. Bart Simpson va devenir mon fils et je vais le modeler à mon image. Et qui sait, peut-être finirais-je même par l’aimer... [Il ouvre la porte d’entrée] Bartholomé ! [Bart lui saute dessus et s’accroche à ses jambes] Ooooh ! Smithers, enlevez-moi ça ! [Homer arrive en voiture et écrase le vélo de Bart. Il sort de la voiture]
Homer : Bart, rentre chez nous !
Bart : Je veux rester avec monsieur Burns !
M. Burns : Je vous conseille de partir immédiatement !
Homer : [Énervé] Ou sinon ? Vous allez lâcher les chiens ou les abeilles ? Ou les chiens avec des abeilles dans la gueule que quand ils aboient ils vous les crachent dessus ? Eh ben allez-y ! Essayez toujours ! [Bart, Burns et Smithers rentrent tranquillement à l’intérieur du manoir. On entend que la porte se verrouille] Il a fermé la porte ! Je vais lui apprendre ! [Il sonne à la porte puis s’en va en courant]

SEQ 16 – INT/NUIT Commissariat[Homer et Marge sont au commissariat]
Marge : Je suis très inquiète. Monsieur Burns a volé notre fils et il veut pas le rendre !
Wiggum : Ooooh, seigneur ! Les gens ne peuvent donc pas régler leurs problèmes tout seul ? C’est vrai, on peut pas « policer » toute cette ville !

SEQ 17 – INT/JOUR Centre commercial – Cabinet de Lionel Hutz[Homer et Marge entrent dans le cabinet de Hutz. Sur l’enseigne il est écrit « Lionel Hutz – Avocat et aussi cordonnier » Hutz fini de planter des clous dans une chaussure]
Hutz : Saleté de godasse ! [Il range la chaussure et se tourne vers Homer et Marge] Bien, vous allez pouvoir dormir tranquille mes amis. Vous êtes venu voir le meilleur défenseur qu’on puisse trouver. [Skinner passe devant le cabinet]
Skinner : Euh... excusez-moi. Y a-t-il un stand de jus d’orange à cet étage ?
Hutz : Je vous vend celui-là, il est presque plein. [Il sort un gobelet]
Skinner : [Énervé] Je peux boire dans les cuvettes des toilettes aussi ! [Il s’en va]
Hutz : Oh, il reviendra ! Pour se qui est de votre affaire, ne vous inquiétez pas. J’ai affronté tous les juges de cet état... et souvent comme avocat ! [Il boit le restant de jus d’orange qui se trouve dans le gobelet]

SEQ 18 – INT/JOUR Tribunal[Le juge Snyder prononce le verdict]
Snyder : La cour tranche en faveur de Montgomery Burns. Il est sans conteste le père biologique de l’enfant. [Burns et tous ses avocats se serrent la main. Hutz répare une des chaussure du juge]
Hutz : Euh... monsieur le juge, elles ne seront pas prêtes avant jeudi.
Marge : [A Homer] Je pense qu’on devrait cesser de faire appel à lui !

SEQ 19 – INT/JOUR Manoir de M. Burns – Salle de jeu[Milhouse est avec Bart dans sa salle de jeu. Un train électrique passe au travers de la pièce puis s’en va en passant par un tunnel]
Milhouse : Cool le train électrique ! Où est-ce qu’il va ?
Bart : Je me le demande mais le reviendra pas avant 3 heures et 40 minutes et il sera couvert de neige.
Milhouse : Aaaah ! T’as de la chance, monsieur Burns te donne tout se que tu veux. Moi mes parents m’ont confisquer tous mes jouets depuis que j’ai pas été choisi... Bon, je pense que tu préfères rester seul avec tous tes trésors.
Bart : Ben... Tu sais quoi ? si tu restes encore un peu avec moi, je te filerai mon blazer. C’est à Michael Jordan !
Milhouse : [Il regarde le blazer que porte Bart] Waaaaah ! Un Michael Jordan !... Boh, excuse-moi Bart... [Il s’en va d’un air triste. Bart aussi est triste. Burns arrive]
M. Burns : Mais tu n’as pas besoin de lui. Je peux être ton camarade de jeu.

SEQ 20 – EXT/JOUR Devant le manoir de M. Burns[Burns est habillé en footballeur américain. Il s’apprête à shooter dans le ballon que tient Smithers]
M. Burns : Près pour le coup d’envoi ? [Il prend de l’élan, court vers le ballon et s’essouffle très vite. Épuisé, il donne un coup de pied mais celui-ci rate le ballon et percute la tête de Smithers. Les deux hommes s’effondrent sur le gazon]
[Plus tard]
[Burns montre à Bart une Ferrari avec un ruban dessus, garée devant la maison]
Bart : Pour moi !? Mais je sais pas conduire !
M. Burns : Oh, y a des pinces pour découper la tôle en cas d’accident.

SEQ 21 – EXT/JOUR Sur la route[Bart conduit la voiture de sport très rapidement, seulement il est si petit qu’il ne voit pas la route]
Bart : [Il rit] [On voit une bouche d’incendie rebondir sur la vitre, puis des bottes de foin, un panneau avec écrit dessus « Village du père Noël», des sucettes géantes, des rennes et enfin, un lutin. Il finit par s’arrêter en faisant un dérapage] Ha, ha, ha, ha ! Aaaah, quelle course ! [Le lutin qu’il avait percuter se retrouve derrière le siège]
Lutin : A qui le dis-tu !

SEQ 22 – INT/JOUR Bureau du Déprogrammeur de cerveaux[Homer et Marge sont dans le bureau d’un déprogrammeur de cerveaux]
Déprogrammeur : De toutes évidences, votre fils a subit un lavage de cerveau de la part du diabolique et charismatique monsieur Bunrs.
Marge : Vous êtes sûr de pouvoir le ramener vers nous ?
Déprogrammeur : Absolument. C’est moi qui ai réussi à déprogrammer Jane Fonda, vous savez.
Marge : Et pour Peter Fonda ?
Déprogrammeur : Oooh, ça m’a brisé le cœur mais j’ai éloigné Paul McCartney des Wings.
Homer : [Énervé] Andouille ! C’est celui qui avait le plus de talent !

SEQ 23 – EXT/NUIT Devant le motel des joyeux perce-oreilles[Le déprogrammeur arrive près du motel en voiture. Il en sort avec un nounours dans les mains et entre dans l’une des chambres. On voit sa silhouette à travers la fenêtre]
Déprogrammeur : Tu n’aimes pas monsieur Burns ! Tu aimes Homer et Marge ! Tu es leur fils, se que tu fais est mal ! Mal ! Mal ! [Dans la chambre d’à coté, le maire Quimby est dans son lit en charmante compagnie]
Quimby : [Tapant sur le mur] Oh, ça suffit là dedans ! Vous cassez l’ambiance !

SEQ 24 – EXT/JOUR Devant le motel des joyeux perce-oreilles[Homer et Marge attendent devant l’appartement. Le déprogrammeur en sort]
Déprogrammeur : Eh bien, ces deux semaines ont été épuisantes mais il est revenu vers vous. [Au lieu que se soit Bart qui sorte de la chambre, c’est Hans Taupeman]
Taupeman : Maman, papa, vous m’avez manquer !
Homer : Houuu ! [Il embrasse Hans sur le front]
Marge : Homer, c’est Hans Taupeman !
Homer : Je peux le garder quand même ? Hein, hein ? !

SEQ 25 – INT/JOUR Manoir de M. Burns – Salon TV[Bart et Burns regardent Itchy et Scratchy sur écran géant. Dans l’épisode, Itchy et Scratchy visitent une usine de billets de banque. Itchy prend un sac rempli de billet et écrase Scratchy avec. Il jette ensuite le chat sur un tapis roulant, un rouleau l’aplatit, puis un autre le transforme en billets et des scies électriques le coupe en plusieurs morceaux. Les billets, qui sont en fait Scratchy, sont ramasser par Itchy puis emporté dans un fourgon et donner à des chiens dans une convention. Ceux-ci allument leurs cigares avec les billets en les brillant. Sur un des billets, l’œil de Scratchy voit qu’il est en train de se consumer et crie quand le feu le calcine. Bart et Burns éclatent de rire]
M. Burns : [Continuant à rire alors que Bart ne rit plus du tout] Hi, hi, ho, ho, ho ! C’est merveilleux ! Tu as vu ça !? La souris a découpé le chat en tranches ! Ha, ha, ha, ha ! C’est toujours aussi formidable la télé ?
Bart : [triste] Euh... je veux rentrer chez moi maintenant si ça vous ennuie pas.
M. Burns : Ha, ha, ha, ha !... Hein, quoi !? Qu’est-ce que tu as dis ?
Bart : Monsieur Burns, je voudrais pas passer pour un ingrat mais je veux retourner dans ma famille.
M. Burns : Hummm !... J’espérais ne pas avoir à te le dire mais... malheureusement ta famille ne veut plus de toi !

SEQ 26 – INT/JOUR Manoir de M. Burns – Salle de contrôle[Burns emmène Bart dans la salle de contrôle et allume l’une des télés. On y voit Les Simpson qui n’ont pas l’air dans leur état normal]
Homer : [Voix différente] Bart ne me manque pas du tout.
Marge : [Voix différente] Je suis ravie qu’il soit parti.
Lisa : [Voix différente] Et moi aussi. [Homer fait tomber son sandwich]
Homer : [voix différente] B’oh !
Bart : C’est sûrement mon imagination mais, il me semble qu’il y a quelque chose qui cloche la dedans.
M. Burns : Vraiment ?... Un petit instant s’il te plaît... [Il éteint la télé et va dans une pièce voisine]

SEQ 27 – INT/JOUR Manoir de M. Burns – Plateau de tournage[Burns entre sur un plateau de tournage où des acteurs, déguisés en famille Simpson, sont filmés]
M. Burns : Tout cela était très mauvais ! Homer Simpson ne dit pas « B’oh ! », il dit... [Il cherche une page dans un cahier] « D’oh ! » ! [Les acteurs enlèvent leur masques Simpson]
Acteur jouant Homer : Désolé monsieur Burns, mais j’avoue que j’ai du mal avec ce personnage. Je me pose des questions. Il est censé avoir des troubles neurologiques, comme dans « Rain Man », dans « L’évei». C’est vrai, qu’est-ce que c’est que cette galère !?
Actrice jouant Marge : Et ces dialogues sont loin d’avoir le piquant et le brio de Murphy Brown. [L’acteur qui joue Lisa enlève son masque et prend un cigare]
Acteur jouant Lisa : [accent Russe] Vous m’aviez dis que c’était un rôle genre Tootsie !
M. Burns : Tâchez d’être à la hauteur sinon vous retournerez faire des soirées de poésie dans les clubs du troisième âge ! [Il retourne dans la salle de contrôle]

SEQ 28 – INT/JOUR Manoir de M. Burns – Salle de contrôle[Burns revient dans la pièce]
M. Burns : Très bien. Voyons un peu se que fait la famille Simpson maintenant... [Il allume à nouveau la télé. Homer laisse tomber son sandwich une deuxième fois]
Homer : [voix différente] D... D’oh !
Bart : [triste] Là y a pas de doutes, c’est bien eux. C’est pas possible ! Je crois que vous êtes le seul en qui je peux avoir confiance. [Burns lui fait signe de s’approcher] ... Papa ! [Ils s’enlacent. Quand Bart touche Burns, on entend un craquement]
M. Burns : Oooh ! Cette côte se casse toujours !

SEQ 29 – INT/JOUR Maison des Simpson – Séjour[Marge regarde la photo de Bart bébé, d’un air triste. Lisa arrache le papier peint de la pièce]
Marge : Lisa, qu’est-ce que tu fais !?
Lisa : J’essaie de combler le vide que l’absence de Bart a laissé dans nos cœurs en détruisant des choses au hasard et sans raison. [Lisa fait un croche-pied à Homer. Celui-ci tombe]
Marge : [Un peu inquiète] C’est une gentille idée ma chérie.

SEQ 30 – INT/JOUR Centrale nucléaire – Bureau de M. Burns[Un tailleur est dans le bureau ainsi que Burns et Bart . Bart se regarde dans le miroir. Il est habillé comme Burns et a le dos très bossu]
Bart : Il est un petit peu serré !
M. Burns : Oui, c’est pour corriger ton maintien. Bientôt tu seras légèrement voûté. Maintenant tu es vraiment mon fils ! Il faut fêter cet événement... en renvoyant des employés !
Bart : Excellent !
[Quelques instants plus tard, Burns appuie sur un bouton, Lenny entre dans le bureau]
M. Burns : [A Bart] Tâchons de rendre ça distrayant. Leonard, si vous pouvez me dire pourquoi je ne dois pas vous renvoyez sans prononcer un seul A, vous conserverez votre place.
Lenny : [Stressé] Hum hum, entendu... Je suis un employé modèle... Euh...
M. Burns : Renvoyé !
Lenny : Mais je n’ai pas... !
M. Burns : Ca va venir ! [Il abaisse un levier, une trappe s’ouvre sous les pieds de Lenny]
Lenny : Aaaaaaaaaaaaaaaah !
Bart : Ha, ha, ha, ha ! A mon tour maintenant ! [Il appuie sur un bouton, Homer ramassant des donuts par terre, arrive dans la pièce]
Homer : Hum... Ah, la piste de donuts s’arrête ici... [Voyant son fils] Bart !
Bart : [content] Homer !
M. Burns : Oh, mais quelle coïncidence et quelle belle occasion de me prouver ta loyauté ! Vas-y Bartholomé, c’est quand tu veux mon garçon. [Bart met la main sur le levier et regarde pendant quelques instants son père qui a l’air triste] Allez ! Renvoie-le tout de suite ou je te renies et tu perdras tout. Des jouets fabuleux, toute une vie de luxe et d’opulence, un abonnement d’un an au club vidéo, la liberté de faire se qui te plaît.
Homer : [triste] Tu me manqueras fiston.
Bart : Je suis vraiment désolé p’pa... Tu es viré ! [Il parle en fait à Burns]
M. Burns : Quoi ? Moi, viré ? S’en est trop ! Tu ne pourras jamais être mon fils !
Bart : Un peu plus à gauche !
M. Burns : Hein ? Ah, si tu veux. [Il se déplace sur la gauche] Tu ne pourras jamais être mon... [Bart abaisse le levier. Burns, qui était sur la trappe, tombe dans le vide] Aaaaaah ! [Smithers arrive, horrifié. Il saute de lui-même dans le trou]
Smithers : Monsieur, essayez d’atterrir sur le cadavre de Leonard ! [Homer et Bart s’enlacent]

SEQ 31 – INT/JOUR Maison des Simpson – Séjour[Toute la famille est réunie sur le canapé]
Homer : Fiston, je sais que t’es pas joisse parce que tu crois nous avoir vu à la télé dire qu’on voulais plus de toi. Mais c’était juste des acteurs qui jouaient notre rôle.
Bart : Comment tu le sais ?
Homer : Y en a un qui m’a collé aux basques pour essayer de saisir mon caractère.
Lisa : Oui moi aussi. C’était un nain et il m’a parlé de son Estonie natale.
Marge : La vérité c’est que la vraie famille Simpson était très triste et qu’elle est très heureuse de te retrouver. [Elle l’embrasse]
Bart : Je vous aimes tous !
Homer : Ben c’est réciproque mon grand. [Ils s’enlacent] Maintenant je vais te présenter ton nouveau frère : Hans Taupeman. [Hans arrive dans la pièce, habillé comme Bart avec un skateboard en main]
Taupeman : Salut les mecs. Alors, ça baigne ? [Homer embrasse plusieurs fois Hans sur le front]
Homer : [A Bart] Essaie, on croirais embrasser une cacahuète ! [Il l’embrasse encore]
Marge : Homer, je ne veux plus voir cette chose dans ma maison !
Script écrit en avril 2005 par Lenny Bar
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2018 The Simpsons Park