Haut de page
 

Affichage par saison

L'anecdote du jour

11/12/2018
Krusty le clown et Homer sont similaires physiquement car à l'origine cela devait être une seule et unique personne. Krusty ayant été crée dans la précipitation, Matt Groening a pensé qu'il serait intéressant de révéler plus tard qu'Homer se déguisait, Bart ne respectait pas son père alors qu'il vénérait un clown ressemblant en tout point à son père.

Rechercher sur le site

Les Simpson à la TV

Aucune diffusion à venir.

Derniers commentaires

willow73 | ouf ! (Non, Apu ne va pas disparaitre de la série...)

tomy68202 | Je suis bluffé ! W9 réussit encore à nous surprendre des années après... Ces génies vont diffuser... (Lancement de la saison 27 le 06 octobre sur W9)

simpsonofan | J'ai appris des trucs dans cet épisode ^^ (30x07 - Werking Mom)

Jordan lafaire 2018 | (30x07 - Werking Mom)

simpsonofan | Cimer! (30x05 - Baby You Can't Drive My Car et 30x06 - From Russia Without Love)

Script : Marge reste de glace

SEQ 1 – INT/JOUR Maison des Simpson - Cuisine[Les Simpson prennent leur petit déjeuner. Bart prend une boite de céréales Krusty. Les céréales ont des formes différentes : Tête de Krusty, lettre K, klaxon, étoile, etc. Bart ne prend que les têtes de Krusty et les met dans son bol. Ensuite, il verse le reste des céréales dans la gamelle de Petit Papa Noël et jette la boite]
Lisa : Bart, qu’est-ce que tu fais ?
Bart : Je mange que les têtes du clown.
Marge : Mais quel gâchis !
Bart : Ben, c’est ce que j’ai toujours fait ! Comme dans le homard, je mange que les yeux... [Il montre une poubelle remplie de carcasses de Homard]
Marge : Mmmmh ! Oooh, tu devrais avoir honte ! Ton père travaille très dur pour mettre du homard sur notre table ! Et tous les soirs il rentre à la maison épuisé avec la voix trop enrouée pour parler.

SEQ 2 – INT/JOUR Centrale nucléaire – Espace détente[On voit la bouche d’Homer en gros plan. Il crie]
Homer : Aaaaaaah ! [La camera recule et on se rend compte qu’il est près de la machine à café, sur une chaise de bureau à roulette. Il se recule et, avec un balai, il joue à un jeu ressemblant au hockey. Il frappe dans une balle faite avec du papier collant et évite ses adversaires qui essaient de lui prendre la balle et sont aussi sur des chaises de bureau avec un balai dans la main. Homer s’arrête devant Carl qui est le gardien de but] Je suis le roi des tire-au-flanc ! [Il tape fort dans la balle avec son balai pour l’envoyer dans les buts (une corbeille) mais Carl la rattrape de justesse. Lenny arrive pour reprendre la balle, mais Carl lui donne un coup de poing au visage]
Lenny : Aie ! Une brutalité inutile !
Carl : Et alors ? C’est légal au olo-polo.
Homer : Je croyais qu’on jouait au temps perdu de CinCinnati...
Lenny : Oooh, dans ce cas... [Il lui donne un coup de balai dans l’entrejambe. Homer s’écroule par terre]
Homer : Mais qu’est-ce que j’ai fais ?
Lenny : Quand tu passes devant la machine à café, tu dois crier « Chaud devant » et croquer un morceau de sucre ! [Carl regarde un livre intitulé : « Temps perdu de Cincinnati règlement »]
Carl : Il a raison, c’est une pénalité de deux minutes ! [Lenny, Carl et les autres collègues se mettent à chatouiller Homer]
Employés : Pénalité ! Pénalité ! Pénalité ! [Burns entre dans la pièce. Tout le monde se tait puis s’enfuit, sauf Homer qui continue de rire par terre]
Burns : Debout, gros orang-outan ricaneur ! [Homer se lève et essaie de s’arrêter de rire. Il y parvient difficilement] Mon pauvre obèse ! Votre situation ne tient qu’à un fil ! [A ce moment là, un marchand de glaces passe devant la centrale en jouant l’air de « Pop goes the weasel »] Si vous voulez garder votre boulot, vous devriez commencer à... [Homer ne fait plus attention à ce que dit Burns et a juste la musique du marchant de glaces en tête. Il imagine que Burns joue cet air] Pom, popom, popom, popopom, pom, popom, pom, poooom.... [Homer, pensant aux glaces, se lèche les lèvres] Vous pensez à ce marchand de glaces, n’est-ce pas ? Ben, vous feriez mieux de l’oublier ! [Homer imagine alors que Burns est un cornet de glace. Sa tête est une boule de fraise] Viens me lécher, mon grand garçon ! J’ai dit : Lèche-moi ! [Homer se met à lécher le visage de Burns. Burns retrouve son apparence normale. Homer le repousse]
Homer : [Ecoeuré] Oh ! Vous êtes pas une glace ! Imposteur ! [Il regarde par la fenêtre et voit le marchand de glace s’en aller. Homer sort de la pièce en courrant] Marchand de glaces, attend !
Burns : Vous êtes virés ! [Il se tourne maintenant vers Lenny et les autres] Quant à vous autres, vous êtes sensé être une équipe de hockey sur chaise ! Tout ce que je vois, c’est cinq gros frimeurs ! Alors, asseyez-vous et faite-moi 50 tourniquets ! [Lenny, Carl et les autres employés s’asseyent sur les chaises et tournent sur eux-mêmes] Voilà, j’aime mieux ça.

SEQ 3 – EXT/JOUR Rues de Springfield[Le marchant de glaces continue sa route. Homer court après]
Homer : Marchand de glaces ! Marchand de glaces ! [Le véhicule s’arrête. Homer le rattrape et reprend son souffle. Max, le marchand, va à la vitre de l’arrière de la camionnette]
Max : Homer, vous voilà. Qu’est-ce que mon meilleur client veut aujourd’hui ?
Homer : Une fusée choco double crème, siouplait ! [Max donne la glace à Homer qu’il s’empresse à déguster]
Max : J’aimerai avoir plus de clients comme vous. [Soupir] Aaaah, j’arrive plus à joindre les deux bouts...
Homer : Oui, le conteste économique est dur pour tout le monde... [Il sort un billet de sa poche] Monnaie sur 100 ?
Max : Oui. [Il prend les pièces une à une dans un petit appareil qu’il a à sa ceinture qui sert à rendre la monnaie facilement] Ca fait 1.50, 1.75, 2 dollars... [Plus tard. Homer a presque finit de manger sa glace. Max continue de rendre la monnaie avec son appareil. Il est épuisé et tremble] 99.50... 99...75... [Soudain, il lâche ses pièces et se tient la poitrine. Il souffre] Aaaaaaarg ! [Il tombe de son camion et atterrit sur le trottoir devant Homer. Il reste inconscient. Homer, très attristé, se met à genoux et crie en regardant le ciel]
Homer : Nooooooooooooooooon !! [Il pleure]

SEQ 4 – EXT/JOUR Cimetière[Le camion de glace se trouve au cimetière. Et au lieu de jouer sa musique habituelle, il joue « Taps » le célèbre morceau joué habituellement pour les enterrements militaires. A côté, le cercueil, dans lequel se trouve Max, descend dans la tombe. La femme de Max, des collègues marchands de glace, Homer et Marge assistent à l’enterrement. Un marchand ambulant de glaces remplace les salves de fusil par le son des clochettes qui se trouve sur son chariot. Ensuite, des collègues de Max prennent de la terre et la lancent dans la tombe non pas avec des pelles mais avec des cuillères à glace géantes]
[Plus tard, Homer place une rose sous l’essuie-glace du camion de Max]
Femme de Max : Vous devez être Homer ?...
Homer : Quoi ? Max vous a parlé de moi ?
Femme de Max : Oh, oui ! Max adorait parler de son travail... Qu’est-ce qu’il a pu m’embêter ! Et maintenant, je me retrouve sans rien, à part mon amant et cette camionnette inutile.
Homer : Attendez une minute ! Vous voulez plus de la camionnette, j’ai besoin d’un boulot, vous avez besoin d’argent, j’ai reçu de bonnes indemnités...
Femme de Max : [Heureuse] Vous achetez la camionnette de Max ?
Homer : Pourquoi, il s’en sert plus ?... [Honteux] Oh... oui.

SEQ 5 – EXT/JOUR Devant la maison des Simpson[Homer est devant la maison. Il cache les yeux de Bart et Lisa avec ses mains]
Homer : Vous vous souvenez de cette camionnette pourrie que j’ai achetée ?
Lisa : Comment pourrait-on oublier ? Maman dit que maintenant on ne peut plus nous payer l’orthodontiste !
Homer : Eh bien, enfoncez vos pitites dents pourries tordues là-dedans ! [Il retire ses mains. Bart et Lisa sont alors impressionnés en voyant la camionnette de Max complètement tunée. Le nouveau véhicule est flambant neuf, il brie de partout. Nouveau pare-chocs, nouvelles jantes en aluminium, un logo en forme de glace à l’avant, gros pots d’échappements, etc. Sur le toit de la camionnette il y a une glace géante avec des bananes et des cerises sur les boules de glaces. L’intérieur aussi a été tuné. Otto est agenouillé à côté du véhicule et le frotte avec un chiffon]
Lisa : Waaah, oh là, là !
Bart : Otto, t’as retapé complètement ce vieux tas de boue ?
Homer : Pff ! Il a fait que suivre mon dessin ! [Il montre son dessin. C’est juste un rectangle avec deux cercles en bas pour représenter les roues] Et maintenant, il faut que je m’habille de façon originale !...

SEQ 6 – EXT/JOUR Devant la maison des[Dans cette séquence, Homer est nu dans le noir et est juste éclairé par un faisceau lumineux. Il enfile un slip, le tend puis le relâche, la graisse de son ventre se met à vibrer. Homer tend maintenant les bras, cela à pour effet d’attirer vers lui ses vêtements. Le pantalon, en deux morceaux, arrive et s’assemble autour des jambes d’Homer. Même chose pour la chemise. Ensuite, c’est ses chaussures qui arrivent vers lui une à une. Homer lève les jambes, ses chaussures se chaussent toutes seules à ses pieds. Puis, il boutonne sa chemise sur l’air de la musique des Simpson. Un nœud papillon arrive et se noue tout seul autour de son cou. Ensuite, une ceinture se met toute seule autour du pantalon d’Homer, mais il est trop gros, la ceinture ne parvient pas à faire le tour de son corps. Une autre ceinture vient et se noue à la première pour y parvenir. Homer fait ensuite plusieurs gestes avec ses mains, il se recoiffe notamment. Puis il tend la main gauche en l’air, il a des pièces de monnaie dans sa paume. Il ferme la main, bouge les doigts, rouvre la main et un appareil servant à rendre la monnaie est apparu à la place des pièces. Homer met cet appareil à sa ceinture, celui-ci se met à vibrer. C’est au tour d’une cuillère à glace de s’approcher d’Homer. Il essaie de l’attraper, mais elle lui échappe des mains. Il se baisse pour ramasser la cuillère, mais l’arrière de son pantalon se déchire. Un autre pantalon en deux parties arrive et s’assemble sur le premier pantalon déchiré. Pour finir, une casquette de marchand de glaces vient se placer sur le crâne d’Homer. Homer, portant maintenant son costume complet de marchand de glaces, se tourne vers la camera et prend un air sérieux]
Homer : Caramel double crème ! [Il claque des doigts, l’écran devient blanc. Fin de la séquence]

SEQ 7 – INT/JOUR Maison des Simpson – Salon TV[Marge plie des linges et les met dans une manne tout en regardant la télé. A la télé on voit une émission parodiant « The Oprah Winfrey Show ». Une femme ressemblant à Oprah et s’appelant Opal présente son émission devant un public surtout constitué de femmes. Elle est assise sur un canapé en compagnie d’une autre femme]
Opal : Bienvenue cher amis. Aujourd’hui, nous rendons hommage aux femmes qui ne perdent pas leur vie à être des mamans. [Elle se tourne vers la femme assise à côté d’elle] Professeur Stein, parlez-nous de votre livre : « La vie au-delà du mari »... [On voit le livre. Sur la couverture il y a une femme vêtue d’une robe de mariée qui escalade une pièce montée géante]
Stein : Eh bien, Opal, je traite des femmes qui veulent allaiter leurs propres rêves et changer les couches culottes de leur épanouissement. [Le public applaudit] J’appelle ça « Abandonner les corvées de femme ». [Le public applaudit de nouveau]
Opal : Est-ce que ce livre donne des exemples ?
Stein : Oui, huit !
Opal : [Bouche bée] Oh !
Stein : Prenez Gail Tucker, elle a écrit des lyrics de hip-hop sur le bruit de sa machine à laver avec un tambour décentré. L’an dernier, elle a gagné tous les grammys. [On voit une photo de Gail Tucker ayant des grammys jusqu’au cou]
Public : Ouaiiiiiiis !!
Stein : Ou que dire de Becky Tyson qui a inventé le DVD road ? Maintenant, son mari lui réclame de l’argent, ou ce que j’appelle « Fric de femme »
Opal : Bravo, ma fille ! [Le public applaudit encore. Marge est triste en voyant cette émission]
Marge : Toutes ces femmes sont si impressionnantes ! Moi, je fais la même chose depuis toutes ces années, et tout ce que j’ai à montrer, c’est un sol propre !... [A ce moment-là, Petit Papa Noël déambule dans le salon et salit le sol avec ses pattes pleines de boue. Il est suivit par Milhouse, sur un vélo, tirant Bart, sur son skateboard. En passant, Bart jette de la boue par terre. Marge semble encore plus triste] Mes corvées de femme... Ooooooh !

SEQ 8 – EXT/JOUR Rues de Springfield[Milhouse, Nelson, Martin, Janey, Sherri et Terri sont assis sur le bord du trottoir. Ils ont l’air d’avoir chaud]
Milhouse : Qu’est-ce qu’il fait chaud !
Martin : Je me sens comme Icare volant trop près de l’orbite du grand Apollon d’or... [Nelson le regarde méchamment] Vas-y, cogne, Nelson...
Nelson : Oooh, fait trop chaud, je te choperai plus tard !
Martin : On peut prendre rendez-vous la semaine prochaine... [Il sort un agenda de sa poche]
Nelson : Oooh, à quoi bon ? [Il donne un coup de poing dans le visage de Martin. Soudain, la musique « Money for Nothing » se fait entendre. Les enfants sont surpris et remarquent que cette musique provient de la camionnette de marchand de glaces que Homer a achetée. Le véhicule s’arrête à leur hauteur pour leur plus grand plaisir]
Homer : Vous aimez les glaces, les enfants ? [Il appuie sur un bouton. Une voix se fait entendre]
Homme : [Off] Ce produit ne contient ni glace, ni crème. Peut contenir certains ingrédients de fromage mexicain. A ne pas consommer. [Les enfants, très heureux, s’approchent de la vitre arrière de la camionnette. Homer se lève et va à l’arrière de son véhicule pour servir les enfants]
Enfants : Une glace ! Une glace ! Une glace ! [Ralph est un peu plus loin. Il a un cornet de glace avec une boule fraise dans la main. Il plante son cornet sur son front]
Ralph : Je suis un li-cornet !
[Tout en servant les enfants, Homer remarque qu’un petit garçon est assis sur le bord du trottoir. Il a l’air triste. Homer s’assied à côté de lui]
Homer : Qu’est-ce qu’il y a mon pitit ? T’as pas assez d’argent pour t’acheter une glace ?
Garçon : Oh si, mais je suis allergique au lactose. [Homer a l’air énervé. Il se lève]
Homer : Mon pitit, je suis allergique aux allergies ! Tu vas réserver à ce délicieux eskimo le même respect que tu montrerais pour un produit sans lactose ! [Il sort un eskimo de sa poche et le tend au petit garçon] Dieu bénisse l’Amérique !
Garçon : Mais mon docteur dit que...
Homer : J’ai dit : « Dieu bénisse l’Amérique » !! [Le petit garçon, à contrecoeur, prend l’eskimo et en mange un morceau. Soudain, pris de douleurs, il se tient le ventre]
Garçon : Beuuuuh ! Appelez le numéro sur mon bracelet ! [Il s’évanouit]
Homer : [Moqueur] Hou ! Un garçon qui porte un bracelet ! Qui c’est ton pitit ami ? [Il lit ce qui est écrit sur son bracelet et est surpris] Hein ? Docteur Osterberg ?

SEQ 9 – INT/JOUR Maison des Simpson – Cuisine[Marge, l’air triste, fait la vaisselle. Homer rentre dans la cuisine]
Homer : Waaah, Marge, pour la première fois de ma vie je suis tout excité à l’idée d’aller au boulot !
Marge : [Déprimée] Je suis heureuse que quelqu’un dans cette maison trouve que sa vie a un sens.
Homer : Tu es heureuse ? T’as pas l’air d’être heureuse. T’es sûre de connaître le sens du mot heureuse ?
Marge : Oh, j’aimerai seulement faire quelque chose pour qu’on se souvienne de moi. Quelque chose qui dise : « Marge était ici » après ma mort. [Pendant qu’elle parle, Homer prend des eskimos dans le frigo et les met dans sa bouche. Il s’approche de Marge]
Homer : Oooh, chérie... [Il parle la bouche pleine. Ce qu’il dit est incompréhensible. Il termine ses eskimos et met les bâtons à la poubelle. Il a encore du chocolat sur la bouche] Bisou. [Il s’en va. Marge est toujours déprimée. Elle s’assied. Sur la table de la cuisine se trouve un tas de bâtons d’eskimos]
Marge : [Soupir] Oooh ! C’est toute l’histoire de ma vie, ils ont les eskimos, moi j’ai les bâtons... [Elle prend plusieurs bâtons collés ensembles. Elle se rend compte que la forme qu’ont les bâtons a presque la même forme que la tête de Maggie qui est assise en face d’elle. Marge retrouve le sourire et rajoute des bâtons sur la réplique de la tête de Maggie pour l’améliorer. Maggie, étonnée, regarde sa mère bricoler. Quelque instants plus tard, Marge a fait une sculpture du corps entier de Maggie avec les bâtons] Regarde, Maggie, j’ai fait un autre toi rien qu’avec les bâtonnets d’eskimo ! [Maggie, heureuse, se met à applaudir. Homer rentre dans la cuisine]
Homer : Marge, je me disais que... [Il voit la sculpture et est agréablement surpris] De l’art populaire ! C’est ce que je préfère de tous les médias populaires !
Marge : J’ai fait ça toute seule ! [Homer embrasse Marge sur le front]
Homer : Marge, t’es un génie ! Tu devrais faire des sculptures d’autres gens, comme Lenny ou Carl... Ou le nouveau James Bond ! Est-ce que l’Amérique va accepter un James Bond Britannique ? Il me tarde de le savoir.

SEQ 10 – INT/JOUR Maison des Simpson – Séjour[Marge, Bart et Lisa sont dans le salon. Bart et Lisa se tiennent par la main en souriant tandis que Marge fait une sculpture d’eux avec des bâtonnets d’eskimos. Quand Marge se retourne pour mettre d’autres bâtons sur la sculpture, Bart et Lisa se battent. Lorsque Marge les regardent à nouveau, ils prennent la pose en se tenant par la main et en souriant]

SEQ 11 – EXT/JOUR Devant la maison des Simpson[Marge est devant la maison et fait une sculpture de Gros Tony étranglant Frankie le bavard. A côté de la sculpture en bois, Gros Tony étrangle vraiment Frankie. Marge leur fait signe qu’elle a terminé. Gros Tony arrête d’étrangler Frankie et ils sourient en se tenant par les épaules. Gros Tony monte dans sa voiture côté conducteur tandis que Frankie le bavard se met de lui-même dans le coffre du véhicule]
[Homer apporte à Marge une boite remplie de bâtons d’eskimo. Marge en prend quelque uns pour écrire « Deux semaines plus tard » en bas de l’écran]

SEQ 12 – EXT/JOUR Maison des Simpson – Jardin[Comme l’a indiqué Marge, deux semaines plus tard, plusieurs sculptures se trouvent dans le jardin. Marge a sculpté, avec des bâtons d’eskimo, les corps de : Drederick Tatum, Abraham, Patty, Selma, les Flanders, Apu, le révérend Lovejoy, le professeur Frink, le capitaine McCallister, Disco Stu... Là, elle est en train de terminer la sculpture de Big Boule, la mascotte des Isotops. Marge entend alors le son d’un hélicoptère. Elle lève les yeux au ciel]

SEQ 13 – EXT/JOUR Au dessus de Springfield – Hélicoptère[Kent Brockman fait un reportage dans un hélicoptère survolant Springfield]
Kent : Ici Kent Brockman, une poursuite à grande vitesse entraîne la police dans les rues de Springfield. Nous avons réagi immédiatement après l’avoir vu sur les chaînes 2, 4, 5, 7 et 63... [Dans les rues de Springfield on voit une voiture rouge poursuivie par une voiture de police] Le conducteur descend de sa voiture, il court sur un héliport... [Le Serpent sort de la voiture rouge et s’approche d’un hélicoptère en courrant. Des policiers le poursuivent] Il s’envole dans un hélicoptère... [Le Serpent monte dans l’hélico et décolle. L’appareil se place juste à côté de l’hélicoptère de Kent Brockman en plein vol] Attendez, il est juste à côté de nous ! [Le Serpent s’adresse à Kent tout en pilotant son hélico]
Le Serpent : Kent, je vous préviens que la circulation est complètement bloquée sur l’échangeur de la 101 et de la 405 ! Je conseille de faire le tour par les rues à l’entour ! Et là-dessus, salut ! [Son hélicoptère s’éloigne. Kent regarde à nouveau la camera]
Kent : Eh bien, vous l’avez vu en direct... [Il voit quelque chose dans les rues] Santa Barbara et Monica ! Est-ce que je vois une télégénique ménagère faisant de l’art avec des bâtonnets d’eskimos ? Pose-moi vite cet hélico ! Pour moi, ça sent le scoop !

SEQ 14 – EXT/JOUR Maison des Simpson – Jardin[L’hélicoptère se pose dans le jardin des Simpson. Kent sort de l’appareil et s’adresse à Marge]
Kent : Madame, je voudrais faire un reportage sur vous dans ma nouvelle émission « Les gens Kenteressants de Kent Brockman ».
Marge : Vous croyez que les gens pourraient être kentéressés par moi ?
Kent : J’en suis sûr.
Marge : [Heureuse] Mmmmmmh !
[Plus tard, Kent fait un reportage sur Marge dans le jardin]
Kent : Je suis ici avec la sculptrice locale Marge Simpson, qui travaille une matière nouvelle : Le bâton d’eskimo. Nos téléspectateurs veulent savoir deux choses : pourquoi et comment se fait-ce ?
Marge : Pourquoi les hommes des cavernes ont-ils peint leurs murs ? Pourquoi vous mettez votre nom sur vos Tupperwares ? Pour que lorsque vous serez mort, il reste quelque chose qui dise : « J’ai vécu ici. J’ai compté. C’est mon tupperware » !
Kent : Sentiment humain exprimé par un humain... [Il voit que Moe est en train d’admirer une sculpture de lui derrière son bar] Et voici un monsieur tout le monde qui a l’air ravi de son double. Allons jeter un petit coup d’œil.
Moe : Mon dieu que c’est beau ! Je vois enfin la bonté qui est en moi ! Viens que je t’embrasse ! [Il enlace sa sculpture de bois]
Marge : Oooh, je suis si heureuse qu’il vous plaise !
Moe : [A la sculpture] C’est exact. Raconte-moi tous tes petits rêves de bois. [Il a les larmes aux yeux] Tu n’es plus seul, maintenant, non c’est fini ! Oooh, tu trembles ! Est-ce que tu as froid ? [Marge, un peu apeurée par l’attitude de Moe, s’en va sur la pointe des pieds] Où vous allez, Marge ?

SEQ 15 – INT/NUIT Maison des Simpson – Chambre d’Homer et Marge[Marge est au lit. Homer rentre dans la pièce avec un grand sac dans les mains]
Homer : Chérie, je t’apporte du nouveau bâton... [Il lance le sac. A l’intérieur se trouve un tas de bâtonnets d’eskimo] T’es bien la première femme à être heureuse de recevoir du bâton !
Marge : Homer, cette sculpture a fait de moi une femme comblée. Je suis aussi pleine de vie et d’espoir que je l’étais dans les années avant de te connaître.
Homer : C’est bon de te voir sourire à nouveau. J’avais un sentiment de solitude à être heureux tout seul.
Marge : Oooh, eh bien personne ne se sentira seul, ce soir. [Ils s’embrassent]
Homer : Hi, hé, hé ! Laisse-moi mettre une pitite musique romantique... [A côté du lit se trouve un tourne-disque. Homer le met en marche et on entend la chanson « Pop goes the weasel ». Homer et Marge continuent de s’embrasser, puis au bout d’un moment, ils s’arrêtent] Eh, on a toute la nuit, ma chérie. Ralentissons un peu les choses... [Homer tourne le bouton qui est réglé sur 45 tours à 16 tours. Le disque tourne plus lentement, et par conséquent la musique va au ralenti. Homer et Marge continuent de s’embrasser sur cette musique plus douce]

SEQ 16 – EXT/JOUR Maison des Simpson – Jardin[Marge et le Riche Texan sont dans le jardin, entourés par les sculptures de bois]
Riche Texan : Marge, vous êtes une fantastique artiste, et personne ne connaît mieux l’art qu’un texan qui a trop de fric.
Marge : Vous êtes du Texas ?
Riche Texan : Tout a fait. Et je veux financer une super expert exposition d’art avec vos merveilles de bois en vedette. [Il sort ses revolvers et tire en l’air en dansant] Yeehaa ! Yeehaa !
Marge : Oh ! Ma propre expo d’art ? Je suis si heureuse ! Vous permettez ? [Elle tend les mains. Le Riche Texan lui donne ses revolvers. Marge se met à danser de la même façon que le texan et tire en l’air avec ses armes] Yeeeehaaaaaa !
Riche Texan : Je suis excité ! Vous êtes excitée ! [Il prend d’autres revolvers et ils se mettent tous les deux à danser et tirer en l’air]
Marge et le Riche Texan : Yeehaa ! Yeehaa ! Yeehaa ! [Ils s’arrêtent tous les deux]
Riche Texan : Tirez sur le « Yee », pas sur le « Ha » !

SEQ 17 – EXT/JOUR Devant la maison des Simpson[Les sculptures de bois sont exposées devant la maison. Il y a également un buffet. Krusty et des avocats se trouvent à côté d’une sculpture à l’effigie de Krusty. Marge est un peu plus loin, elle termine la conception d’une oeuvre]
Krusty : Eh, madame, vous devez payer pour utiliser ma ressemblance ! Krusty est une marque déposée ! [Marge, énervée, prend la pancarte qui se trouve devant la sculpture et sur laquelle il est écrit « Krusty ». Elle la retourne et écrit : « Clown de Télé » puis remet la pancarte à sa place] Eh ! Je fais plus que de la télé ! J’ai eu un one man show à Broadway... Et il était plutôt chaud le One man ! Hé, hé, hé, hé, hééé !... Longue histoire. En bref, j’ai gagné le Néron du comique. [Homer sort de la maison]
Homer : Marge, tout est vraiment merveilleux. Bon, ben je vais vendre mes marchandises glacées. [Il s’en va mais Marge le retient]
Marge : Tu vas pas aller travailler ? J’ai besoin de toi ici pour un soutien émotionnel ! En plus, avec toi, une petite foule devient énorme !
Homer : Ma chérie, je peux pas abandonner ma tournée, même pour un jour. Si ces gamins découvrent le lien entre bien manger et se sentir bien, je suis foutu ! Mais je serais de retour à tant pour ton expo.
Marge : Le vernissage commence à 3 heures, tu promets d’être là ?
Homer : Je te laisserai jamais tomber. Notre mariage est comme un bon eskimo glacé. La confiance est la croûte de chocolat dur qui empêche la glace de couler sur la moquette. En conclusion, je te refile un scoop : Je t’aime, mon pitit chou. [Il l’embrasse sur la joue et s’en va]
Marge : [Attendrie] Oooooh !

SEQ 18 – EXT/JOUR Evergreen Terras[Homer, dans son camion de glace, roule dans la rue. Des enfants courent après le véhicule. Homer, l’air fâché, accélère. Les enfants le rattrape]
Homer : [Enervé] Mais qu’est-ce que vous voulez, les gamins !? [Il comprend] Ah, oui, les glaces ! [Il s’arrête]

SEQ 19 – EXT/JOUR Rues de Springfield – Devant un parc[Homer, dans son camion de glace, roule dans les rues de Springfield]
Homer : Oh, pinaise, ça c’est la chance de toute ma vie ! [Il voit un groupe d’hommes avec des enfants dans un parc. Il est écrit sur une banderole : « Rassemblement des pères divorcés ». Homer parle au micro] Attention ringards, voici l’occasion rêvée d’offrir à vos enfants un peu d’amour glacé ! [Milhouse et son père sont présents dans le parc]
Kirk : Je ne vais pas tomber dans ce vulgaire panneau, une fois !
Milhouse : Maman le ferait. [Kirk sort soudain des billets de sa poche]
Kirk : Eh, donnez-m’en une de chaque ! Hé ! [Tous les pères et leurs enfants accourent près du camion de glaces]
Enfants : Une glace ! Une glace ! Une glace ! [Homer donne les glaces aux enfants qui s’empressent de les déguster. Greta Wolfcastle est la seule qui n’a pas encore de glace. Homer s’adresse à son père]
Homer : Désolé, j’ai plus aucune glaces.
Wolfcastle : Déjà ? Il n’est que 3 heures moins 38 secondes !
Homer : Quoi !? L’expo de Marge !

SEQ 20 – EXT/JOUR Rues de Springfield – Camion de glaces[Homer saute sur le siège conducteur et démarre le véhicule très rapidement. Il roule très vite dans les rues et manque d’écraser un piéton]
Homer : Il faut alléger le véhicule ! [Il appuie sur un bouton rouge. Les portes à l’arrière s’ouvrent et les boites de glaces tombent du camion. Elles sont ensuite suivies par Homer qui tombe aussi du véhicule. Homer, dans la rue, se relève et rattrape sa camionnette. Il se remet au volant et regarde sa montre] Hou, pinaise, je n’ai plus que 9 secondes pour arriver au vernissage !

SEQ 21 – EXT/JOUR Devant la maison des Simpson[Plusieurs personnes sont présentes au vernissage. Le Riche Texan s’apprête à couper le ruban rouge avec une paire de ciseaux à 3 heures précise. Tout le monde fait le décompte]
Springfieldiens : 8...7...
Marge : [Inquiète] Oooh, mmmh, Homer, où es-tu !?

SEQ 22 – EXT/JOUR Forêt – Camion de glaces[Homer se trouve dans les embouteillages]
Homer : Oooh, j’y arriverai jamais !... A moins que... [Il est au bord d’une bute, avec sa camionnette il descend la bute et va dans la forêt. On voit la maison des Simpson au loin] Wouhou ! Je vais arriver à temps ! [Un hibou s’écrase sur le pare-brise] D’oh ! [Puis Homer renverse l’adolescent boutonneux qui porte des vêtements de scout. Il se colle lui aussi sur la vitre] Aaaaah ! [C’est maintenant un ours que Homer percute] Ooooh ! [Le champ de vision d’Homer est maintenant complètement obstrué. Il enclenche l’essuie-glace. Tour à tour, le hibou, l’adolescent et finalement l’ours, sont retirés du pare-brise par l’essuie-glace. Lorsque l’ours libère le champ de vision d’Homer, on se rend compte que le camion de glace s’approche dangereusement de la maison des Simpson où les Springfieldiens assistent au vernissage] Aaaaaaaaaaaah !!

SEQ 23 – EXT/JOUR Devant la maison des Simpson[Homer freine brusquement et braque à gauche. Les Springfieldiens fuient pour éviter le camion de glace qui se dirige vers eux, mais le véhicule détruit entièrement toutes les sculptures de Marge. La camionnette finit sa course dans un arbre. L’endroit est maintenant un vrai désastre : Les sculptures sont détruites, certaines prennent feu, etc. Moe a dans les mains la tête de la sculpture à son effigie]
Moe : Non, non, non, non, non, garde ton énergie et n’essaie pas de parler ! [Lenny et Carl sont à côté de leurs sculptures. Ces deux sculptures s’entremêlent au niveau de la taille]
Lenny : Je ne sais pas où Carl finit et où je commence.
Carl : Tu vois, c’est des phrases comme ça qui font croire aux gens qu’on est gays ! [Marge, attristée, regarde quelques bâtons d’eskimo qu’elle a dans les mains. Homer sort de sa camionnette un peu sonné]
Homer : Aaah... Je suis revenu à temps pour ton vernissage, hein, chérie ?
Marge : Eh bien, Homer, tu as détruit mon oeuvre d’art et tous mes rêves ! Beau travail ! Très minutieux ! [Marge, vexée, se dirige vers la porte de la maison. Homer la suit]
Homer : Marge, laisse-moi t’espliquer ! Voilà, j’ai eu l’occasion de me faire un peu plus de fric en exploitant des familles brisées...
Marge : [Enervée] Oh, arrête ! Arrête, s’il te plait ! Tu ne t’intéresse au bonheur de personne d’autre que toi ! [Elle rentre dans la maison et claque la porte]
Homer : [Enervé] Eh ben, escuse-moi pour avoir d’énormes failles que je n’essaie pas de corriger !

SEQ 24 – INT/NUIT Maison des Simpson – Chambre d’Homer et Marge[Marge est dans la chambre. Elle est assise sur le lit et est pensive, l’air fâché. Homer est dans le couloir et frappe à la porte de la chambre]
Homer : [Off, dans le couloir] Marge ?... Marge ?...

SEQ 25 – INT/NUIT Maison des Simpson – Couloir premier étage[Homer est dans le couloir et s’adresse à Marge en regardant la porte de la chambre]
Homer : Chérie, t’as été là-dedans toute la journée. Il faut que tu manges quelque chose. Pourquoi est-ce que tu descendrais pas pour nous faire à dîner ? Des lasagnes, ça serait bien... [Il attend qu’elle réponde mais Marge ne dit rien] Marge ?... [Homer s’en va, l’air triste]
[Plus tard, Homer est en pyjama. Il s’approche de la porte de la chambre et a un chèque dans la main]
Homer : Marge, je t’ai signé un chèque de 300 dollars pour payer toutes les sculptures que j’ai cassées. Ok ? [Il glisse le chèque sous la porte. Marge le déchire et envoie les petits bouts de papier par le trou de la serrure] Ah, je vois, tu préfères que je te fasse un virement. Bon, c’est quoi ton numéro de compte ? [Il sort un stylo et un calepin de sa poche. Marge ne répond pas] C’est pas grave, je pourrais l’avoir par la banque, chérie. Donne-moi juste ta date de naissance... [Marge reste toujours silencieuse. Homer s’en va, attristé]

SEQ 26 – INT/JOUR Maison des Simpson – Couloir premier étage[C’est le matin. Homer s’approche encore de la porte de la chambre. Il a de la barbe, ses cheveux sont mal coiffés et il a l’air épuisé]
Homer : Marge, j’ai une escuse qui, j’espère, est meilleure que toute les autres, alors s’te plait écoute-moi bien... La raison pour laquelle j’aimais tant être marchand de glaces, c’était pas pour les glaces gratos ou les cornets ou les garnitures ou l’amour que je recevais des enfants obèses, c’était parce que je t’apportais ces bâtonnets, que je te voyais sourire en les transformant en œuvres d’art... Si ça pouvait te rendre à moi, je mangerai tous les éléments d’une moto... J’espère qu’on n’en viendra pas là. Peux-tu, s’te plait, me donner juste un pitit signe que tu m’aimes encore un peu ?... [Marge ne répond pas] Si tu veux plus me parler, je vais t’envoyer des polaroids pour te montrer comme je suis triste de t’avoir laissé tombée... [Il prend un appareil photo polaroid et prend une photo de son visage. Il glisse ensuite la photo sous la porte]

SEQ 27 – INT/JOUR Maison des Simpson – Chambre d’Homer et Marge[Marge ramasse la photo que Homer vient de glisser sous la porte. Il a l’air triste. Homer glisse plusieurs autres photos. Marge les ramasse et les regarde. Sur trois photos il a les larmes aux yeux et est triste, mais sur la dernière il rie aux éclats]
Homer : [Off, dans le couloir] Oui, je ris sur la dernière photo, mais c’est juste parce que le chat est tombé dans l’escalier. [Homer glisse encore une photo sous la porte. Marge la regarde. Sur ce cliché on voit Boule de Neige II en train de tomber dans l’escalier. Marge feuillette les photos d’Homer tristement]

SEQ 28 – INT/JOUR Maison des Simpson – Couloir premier étage[Homer s’est endormit à côté de la porte de la chambre. Il se réveille]
Homer : Gnnn !... Où est Marge ?... [La porte de la chambre est ouverte et personne ne se trouve dans la pièce] Marge !? [Bart et Lisa s’approchent d’Homer]
Bart : Elle est sortie un moment.
Lisa : C’est grand-père qui nous garde. [Elle montre Abraham qui parle à une photo de Bart, Lisa et Maggie]
Abraham : Vous avez été vraiment gentil, ce soir, les enfants.

SEQ 29 – EXT/JOUR Devant le tribunal – Voiture d’Homer[Homer, Bart et Lisa parcourent la ville en voiture à la recherche de Marge]
Bart et Lisa : [Ils crient] Maman !... Maman !... Maman !
Homer : Marge, où es-tu ?! Est-ce que t’as changé de nom ? Est-ce que c’est Kelly ?... Keeellyyyy ! [La voiture s’arrête près du tribunal. Le vendeur de BD marche sur le trotoire]
Lisa : Vendeur de BD, t’as vu notre maman ?
Vendeur de BD : La liste complète des choses que j’ai vues ou pas vues est disponible sur mon blog. Votre mère est sur la liste des pas vus, comme la Guerre des étoiles, série de films mauvais depuis le premier et même complètement gâché par les images de synthèses ! Bravo, George ! [Il s’en va. Soudain, Bart pointe quelque chose du doigt]
Bart : Maman est là ! [Marge est sur le toit du tribunal]
Homer : Hou, pinaise ! Elle va sauter !

SEQ 30 – EXT/JOUR Devant le tribunal[Homer sort de la voiture. Plusieurs Springfieldiens sont devant le tribunal et regardent Marge qui est sur le toit]
Homer : Marge, ne fais pas ça ! Laisse une chance au divorce !
Marge : Homer, je veux montrer au monde ce que je ressens pour toi.
Homer : Le monde n’est pas intéressé par ça !
Marge : Il va l’être ! [Elle regarde Jimbo, Dolph et Kearney qui sont sur le toit de l’immeuble d’à côté] Prêts, les garçons ?
Jimbo, Dolph et Kearney : Ouais, prêts ! [Ils tirent chacun sur une corde] Oh-hisse ! Oh-hisse ! [Ils hissent alors une énorme statue en bâtonnets d’eskimo représentant Homer en slip avec un donut à la main. Les Springfieldiens sont étonnés]
Marge : Homer, tu voulais un signe que je t’aime encore ? Alors, le voilà.
Homer : Waaah ! T’as fait pour moi une sculpture de King Kong ?
Marge : [Elle rie] Non, oh, oh, Homer ! C’est toi, mon doux mari parfaitement imparfait. [Homer sourit. Le chef Wiggum, Eddie et Lou sont à côté de lui. Ils ont des fusils dans les mains]
Wiggum : Bon, les gars, à mon commandement, feu ! [Il vise]
Lou : Mais personne n’a rien fait de mal.
Wiggum : Tonnerre ! Si tout le monde raisonnait comme toi, nos morgues seraient vides !
Marge : Homer, je réalise que ma création qui a le plus durée, c’est la vie que j’ai sculptée avec toi.
Springfieldiens : [Attendris] Oooooooooh !
Marge : Maintenant, je sais que ma corvée de femme est en fait un plaisir de femme. [Opal est parmi les Springfieldiens. Quand elle entend cette phrase, il regarde la camera, bouche bée]
Homer : J’ai juste une question mon pitit chou : Qu’est-ce t’as fait de toutes ces glaces qui étaient sur ces bâtonnets ?
Marge : Elles sont dans la poubelle. [Elle montre des bennes à ordure. Homer s’approche de l’une d’elles en courant et saute à l’intérieur. On l’entend manger le contenu et se régaler]
Homer : Mmmmmh ! Mmmmmh !
Marge : Pas dans celle-là !

SEQ 31 – INT/JOUR Musée du futur[200 ans plus tard, la statue d’Homer est toujours intacte. Elle est à l’intérieur d’un musée en verre. A travers les vitres on voit que Springfield est complètement détruite. Les personnes qui visitent le musée planent à quelques centimètres du sol grâce à des jet-pack]
Guide : Cette statue, au sujet inconnu, est le dernier exemple d’art restant après la disparition du monde occidental.
Homme 1 : Si seulement on avait su que les ipod s’uniraient pour asservir totalement les humains qu’ils distrayaient !...

SEQ 32 – EXT/JOUR Devant le musée du futur[Devant le musée, des hommes enchaînés se font fouetter par les écouteurs d’ipod géants]
Homme 2 : Qu’est-ce que vous voulez de nous !?
Ipod : Rien, on aime juste vous fouetter ! [Il continue de fouetter les humains]
Script écrit en juillet 2009 par Lenny Bar
L'équipe du site | A propos | Contact
©2000-2018 The Simpsons Park